dimanche 21 mai 2017

lessivée !



Quilt en Sud 2017, c'est fini. J'ai passé 2 journées formidables, riches de retrouvailles, de rencontres, de découvertes. Je n'aurais raté ça pour rien au monde, mais aujourd'hui je suis sur les rotules, j'ai des courbatures à des muscles que j'ignorais posséder, je n'ai qu'une envie c'est me poser sur mon canapé et faire rien du tout.

Alors avant de me laisser aller à la Grande Flémardise, je vous montre rapidement ce que j'ai rapporté de ces 2 jours.

Je n'ai pas pris beaucoup de photos, trop occupée à échanger, papoter, regarder. Mais en voila quand même quelques unes:

J'ai retrouvé vendredi matin Arielle et Flo, on a monté notre petit stand


on a eu le plaisir de retrouver Anne, rencontrée il y a 2 ans à Quilt en Sud, et qui était notre voisine.



Et puis on a pu se poser, les rouets ont tourné, les visiteurs ont découvert, surpris et curieux de notre activité d'un autre age, les plus aventureuses ont essayé, les cardeuses ont mélangé, les mains ont papouillé, on a appris, des autres et aux autres, bref c'était génial.

Juste en face de moi, quand j'étais assise à mon rouet, je voyais ça






Ce tableau est réalisé entièrement en jeans. Oui, des tas et des tas de petits morceaux de jeans collés. C'est l’œuvre d'un jeune artiste anglais, Ian Berry. C'est aussi lui qui a réalisé la laverie (toute en jeans également) sur la première photo. Moi qui n'aime pas trop le figuratif, le réalisme en art textile, j'ai été charmée par son travail, ce coté Norman Rockwell des scènes très quotidiennes, allié à la profondeur de son travail (les tableaux sont en relief, c'est difficile de le photographier, allez voir sur son site, on peut faire bouger les photos pour voir le détail des reliefs)






En plus d'être extrêmement talentueux, il est aussi tout à fait charmant, on a pu discuter un peu et c'était un plaisir. Ian, it's been a pleasure to meet you and your creations.

Samedi matin, avant l'ouverture au public, je me suis un peu promenée dans  les expositions, j'ai pris quelques photos, des choses qui m'ont touché, qui m'ont parlé, sans toujours noter les noms des artistes, je m'en excuse









J'ai aussi rencontré, malheureusement très brièvement, Kris Meraki, une feutrière de talent. C'était la fin du salon, on n'a pas pu discuter aussi longtemps que j'aurais aimé, surtout que le feutre c'est quelque chose dont je suis très curieuse, et puis entre feutrière et fileuse, on a les même matières premières, on partage beaucoup de chose dans le rapport tactile avec la laine. Du coup je lui ai offert quelques fils fantaisie que j'avais réalisés pendant la démonstration, et elle va pouvoir les utiliser dans ses créations. Je n'ai pas pris de photos de ses œuvres, mais vous pouvez les voir sur son site. Elle m'a offert une jolie épingle à châle en feutre en échange de mes petits bouts de laine


Kris, fue un placer conocerte ! (my spanish is non existant, google helped, but just in case, it's been a pleasure to meet you !)


Au rayon des commerçants, j'ai retrouvé avec plaisir Marie de TricotéSud et Véronique de LaineSelect, chez qui j'ai un peu craqué :



2 écheveaux de Malabrigo Sock chez Marie et un modèle de châle au crochet, un magnifique fil de soie teint par Véronique, et quelques fils pour le retord, un cône de mérinos/soie, et des bobines de fil de coton, lin, et bambou chez Le Puy à dentelles. Les jolies cartes sont aussi des cadeaux de Kris.

Merci à toutes et tous pour ces deux jours extraordinaires !



samedi 29 avril 2017

Vive le printemps !

Oh la la, ça fait un mois que je n'ai pas blogué, c'est que j'ai découvert cette année les joies du rhume des foins. J'ai été bien malade le weekend de Pâques, et de nouveau cette semaine. Je ne pensais pas du tout que ça pouvait être allergique, vue que je ne l'étais pas jusqu'à maintenant, mais le docteur m'a détrompée. Apparemment j'avais tous les symptômes. Bon, après 4 jours à pleurer, éternuer, moucher, et généralement penser que j'allais mourir, les antihistaminiques commencent à faire effet et mon cerveau à être légèrement moins embrumé.

Je vais donc de ce pas essayer de rattraper mon retard de blog. Depuis fin mars, il s'est passé ça:

un peu de filage:






un peu de teinture:




un peu de crochet:


et 2 paires de chaussette de compétition !



 et à l'envers:






Je suis toujours dans la course du Sock Madness, même si j'ai fini la dernière paire en pleine crise allergique (heureusement que j'arrive à tricoter du jersey tout simple les yeux fermés, parce que sinon je ne crois pas que j'aurais pu me qualifier). Je suis donc qualifiée pour le 4ème tour, ce qui est mieux que l'an dernier où j'avais jeté l'éponge au 3ème tour. Et puis il y a une vraie dynamique dans mon équipe, des gens chouette qui me donnent envie de continuer même quand je ne serai plus dans la course, ce qui a de grandes chances d'arriver le tour prochain.

***************************************************

Tiens, en parlant de tour, la semaine prochaine, c'est le 2ème tour des élections présidentielles. Et ce sera aussi mon anniversaire. Et même si j'aurais bien aimé avoir une bonne nouvelle pour le jour de mon anniversaire, aucun des deux candidats en lice ne correspond à mes opinions, à ma conception de la vie et du monde.
Mais j'irai voter quand même, et je ne voterai pas blanc. Je voterai contre une candidate et non pour l'autre, parce que quoi que je fasse, au bout du compte, dimanche prochain il y aura un président élu. Parce que dire "je n’adhère à aucun des deux programmes" ça ne suffit pas quand un des deux est bien pire que l'autre.

Au premier tour, j'ai beaucoup hésité, je me suis demandé si il fallait que je vote selon mes opinions et mes valeurs ou selon ce que les sondages me disaient qu'allaient voter les autres en espérant je ne sais quelle opération magique tout le monde fasse pareil au moment fatidique. Au final, j'ai voté selon mes convictions pour un candidat qui partageait ma vision, que dans "Liberté, Égalité, Fraternité" aucun des 3 mots n'est plus important que les autres.

Dans ma vie j'ai eu la chance de voyager, en France et à l'étranger. J'ai appris, j'ai grandi en étant confrontée à d'autres points de vues, d'autres cultures. C'est en vivant à l'étranger que j'ai pris conscience de ce qui faisait la richesse de ma culture, de mon pays. J'ai peur du rejet, de la haine, de la peur qui font glisser dans les urnes des bulletins nauséabonds. J'ai mal pour ceux qui souffrent au point de croire que chasser le bouc émissaire va rendre leur vie meilleure.

Comme je l'ai lu sur le fil Facebook d'une amie cette semaine, je ne vote pas juste pour moi, je vote aussi pour protéger les plus vulnérables. Et quel que soit le candidat qui sera élu dimanche prochain, il va falloir être vigilants et actifs pour continuer à vivre dans un pays qui protège les plus vulnérables.
Mais en attendant, entre la peste et le choléra, j'ai fait mon choix.






***********************************************************

Sinon, je serai en démonstration à Quilt en Sud les 19 et 20 mai, à la Halle d'Iraty à Biarritz. Avec Mam'zelle Flo et Arielle, nous nous ferons un plaisir de vous faire (re)découvrir l'art de la préparation des fibres et du filage. Y'aura des rouets, des fuseaux, des fibres de laine, de soie, du tout doux, du kibrille, des couleurs, du partage, tout ce qui crée des liens dont nous avons tous bien besoin.



dimanche 26 mars 2017

Sock Toc-Toc

La folie des chaussettes continue, la dernière fois je vous ai montré le modèle qui permettait de se qualifier pour la compétition. Le weekend dernier, j'ai intégré une équipe. Le principe de la compétition, c'est qu'à chaque tour, seuls les membres les plus rapides de chaque équipe passent au tour suivant. A la fin, il ne reste qu'une personne dans chaque équipe et un dernier modèle permet de désigner la gagnante.



Mon équipe s'appelle Jasper Quokka. Un quokka c'est un petit marsupial australien rigolo, jasper c'est pour la couleur du jaspe. Toutes les équipes sont nommées d'après une couleur et un animal.


Et lundi matin, au réveil, j'ai trouvé un mail avec le modèle pour le 1er tour de la compétition : 
Dropping Madness Socks par Maria Ekblad.


Un modèle en 2 couleurs, qui commence par la pointe du pied, avec un motif de rayures avec des mailles allongées et lâchées de sur l'aiguille pour les tricoter 2 mailles plus loin.


Une publication partagée par meliluc and the moutons (@meliluc_moutons) le


Et surtout une grande première pour moi: un talon "arrière-pensée". Le principe c'est qu'on tricote toute la chaussette comme un tube, en prévoyant l'endroit où on mettra le talon (les 2 rangs roses sur la photo). Quand on a fini le tube, on relève les mailles de part et d'autre des rangs roses, on retire ce fil et on tricote le talon.


Pour ce modèle, ça permet de faire des rayures sur le talon comme sur la jambe.


Pour tricoter ces chaussettes j'ai utilisé de la Cascade Heritage unie trouvée à Toulouse chez Fifi Jolipois, un joli violet foncé, et une laine subtilement variée des Jolies de Milie (Pétillante sock en coloris Poussières de Lune)



 J'ai terminé ma 2ème chaussette hier soir, enfin ce matin très très tôt ce matin mais quand même un peu avant qu'à 2h il soit 3h. J'ai envoyé mon email, j'ai reçu la confirmation, je suis qualifiée pour le prochain tour de compétition. YAY!



Et maintenant ? il reste une semaine avant la fin du tour, donc j'ai une semaine de relâche avant la suite de la compétition. J'ai plein de choses en cours, et plein d'idées, on verra où le vent me portera.
Je vais peut-être commencer une série "l'envers de mes chaussettes est drôlement joli aussi"







dimanche 12 mars 2017

Merci !

Merci à toutes d'avoir participé à mon modeste concours de bloggy-versaire ! J'ai compté 53 participations ! J'aurais aimé pouvoir vous faire un cadeau à toutes mais même si mon stock est ... conséquent (Ravelry me dit 115 kilomètres pour 32 kilos, mais c'est sans compter les fibres), je n'ai malheureusement pas les moyens de vous gâter toutes.

Donc il a fallu faire un tirage au sort

 la gagnante est donc le numéro 32 ... (quel suspens !)


 watouate qui a participé sur Instagram !!




Bravo à toi, merci à toutes les autres, c'est parce que vous êtes là que je continue ce blog.


Sinon j'ai enfin terminé mes chaussettes de qualification pour Sock Madness ! Yesss !!




J'ai adoré tricoter cette laine teinte par La Fée Fil (qualité Merino Nylon, coloris Marelle). En ce qui concerne le modèle, Twisted Madness par Gina Meyer, j'ai eu un peu de mal, le point texturé est un peu rébarbatif et fatigant pour les mains, mais le résultat est magnifique et met très bien la laine en valeur.
Si je devais les refaire (ce qui est peu probable) je prendrais une taille d'aiguille en dessous pour les côtes qui sont un peu lâches par rapport à la jambe.

Maintenant je n'ai plus qu'à attendre la fin du round de qualification et le temps pour les animatrices de créer les équipes. Je me demande ce que je vais bien pouvoir faire en attendant. Je me demande si ça fait assez de temps pour commencer une autre paire de chaussettes.

Sinon je continuerai mon prochain projet au long cours: Iona par Lucy Hague





Chaque carré est tricoté en rond en partant du centre, avec des torsades terribles. Le premier (le bleu) est raté, le centre est tout cracra et le rabattage des mailles trop serré.


Le jaune va déjà beaucoup mieux. Pour l'instant j'utilise des restes de laine fingering (j'en ai plein plein plein), et les carrés ne prennent pas trop de temps, entre 2 projets c'est sympa. Et puis si jamais j'en ai marre avant d'avoir assez de carrés pour faire une couverture je pourrais toujours en faire un coussin.





Et vous, qu'y a-t-il sur vos aiguilles en ce moment ?